Association

image d'illustration

Les débuts de la gestion

Démonstration de la machine Elbotel pour la fauche des marais

image d'illustration

Mobilisation massive

Photomontage du projet de construction de l'autoroute N1 à travers les marais, qui sera finalement abandonné

image d'illustration

Restauration des sentiers pédestres

Inauguration du sentier de l'Escarbille en 2015

image d'illustration

Visite officielle

Visite du Duc d'Edimbourg en compagnie des conseillers d'Etat vaudois M. Duvoisin et fribourgeois M. Masset en 1985

image d'illustration

Partenaires de l'AGC

La surveillance des réserves naturelles est réalisée par des agents de l'Etat

image d'illustration

Histoire des rives

Photo historique de l'utilisation des rives du lac dans les années 1940

image d'illustration

Protection légale

Conseillère fédérale Ruth Dreyfuss entourée des conseillers d'Etat vaudois, M. Schmutz et fribourgeois M. Aebi n septembere 1994

image d'illustration

Historique de la gestion

Divers articles publiés dans les journaux locaux

image d'illustration

Bureau exécutif

Visite des travaux d'entretien réalisés au cours de l'année

image d'illustration

Le début de la protection

Michel Antonniazza et Maurice Rollier devant un panneau de signalisation des réserves

image d'illustration

Des nouvelles structures d'accueil

Inauguration de la plateforme paysagère de Chevroux, construction en collaboration avec la commune de Chevroux en 2016

L'outil indispensable du gestionnaire

Depuis le début des années 2000, le SIG (Système d’Information Géographique) s’est imposé comme un outil incontournable pour le gestionnaire des réserves; une véritable révolution. Les fonds de plan imprécis et les cartes papiers ont été remplacés par des cartes virtuelles. Celles que l’Association de la Grande Cariçaie utilise, sont toutes générées grâce à cet outil informatique et stockées sur un portail cartographique accessible au public. Ces différentes cartes qui vous sont mises à disposition (carte des réserves, carte de la végétation, carte des travaux d’entretien panifiés, cartes des infrastructures, etc.) peuvent être directement consultées sur le portail geo-caricaie.ch.

Portail cartographique

Le geo-caricaie.ch est le portail cartographique de l’Association de la Grande Cariçaie. Toutes les cartes utilisées par l’AGC sont mises à disposition du public et consultables via ce lien.

Le portail est accessible sur toutes les pages du site. Il suffit de cliquer sur ce logo dans le bandeau gris en bas de chaque page.

SIG - Système d'Information Géograhique

Certes moins spectaculaires que les machines d’entretien, le SIG ou Système d’Information Géographique n’en est pas moins devenu l’outil essentiel dans la gestion des réserves naturelles de la Grande Cariçaie.

Mis en place progressivement dès le début des années 2000, cet outil informatique de gestion de données géoréférencées (informations localisées géographiquement, via par exemple un GPS ou via saisie directe sur écran) permet le stockage d’un grand nombre d’informations techniques ou scientifiques, puis l’extraction de données ciblées. Il permet l’analyse croisée de données de différentes natures et aide, grâce à la visualisation sous forme de cartes, à la compréhension d’évolutions complexes ou de liens entre les espèces et leurs habitats. Grâce à la puissance des analyses croisées, le SIG permet de planifier les actions de gestion les plus efficientes et les plus respectueuses de l’environnement, en permettant la prise en compte de nombreux paramètres.

Une grande puissance d'analyse

D’un point de vue scientifique, le SIG s’avère un outil très puissant. Il permet en effet:

  • de stocker un grand nombre d’observations dans les différents domaines de suivi,
  • de réaliser des analyses croisées entre ces observations et d’autres données (carte de végétation, historique de l’entretien, etc.)
  • d’aider à la compréhension de phénomènes ou d’évolutions complexes grâce à la représentation cartographique.

Beaucoup d’études se basent principalement sur la carte de végétation. Une carte détaillée de l’entier du périmètre de la Grande Cariçaie a été réalisée au cours de ces dernières années. Des états antérieurs ou postérieurs ont également pu être restitués, grâce à l’interprétation de photographies aériennes de 1953/54, de 1979/81, de 2001, de 2007 et de 2010. Ces états intermédiaires ne donnent que les surfaces des grands éléments de l’écosystème: lac, marais, étangs, forêts, zones construites. Ils permettent néanmoins de tirer de nombreuses observations sur l’évolution de l’embroussaillement, l’érosion lacustre, etc.

A l’échelle de l’espèce, les données entrée pour l’instant dans le SIG concernent les plantes, les invertébrés, les batraciens et les oiseaux. Corrélées avec la carte de végétation, ces données aident à préciser l’habitat des espèces, en particulier de celles désignées comme prioritaires dans le plan de gestion 2012-2023. Elles permettent aussi de mettre en évidence des aires de distribution d’espèces très rares (voir par exemple le cas de la «déesse précieuse») ou des estimations des populations possibles de ces espèces. Ces informations concernant la localisation des espèces peuvent être complétées par une analyse de leur sensibilité à l’entretien, en corrélant les données avec l’historique de l’entretien.

Actualités